Facebook Twitter RSS Feed 


du 17 octobre au 15 novembre 2009

R H I Z O M E

Maison vide, nouvel espace dédié à la création in situ, invite pour sa troisième édition les artistes Cécile Bethléem et Harold Guérin.
L’exposition Rhizome emprunte le nom donné à la tige souterraine de certaines plantes vivaces mais aussi au concept philosophique de Gilles Deleuze et Félix Guattari dans leur ouvrage Mille Plateaux (Paris, Edition de Minuit, 1980).  Le rhizome suit un modèle arborescent mais dans lequel les éléments ne poursuivent pas une simple ligne hiérarchique, avec une base ou une racine et divers branchements, mais où tout élément peut affecter ou influencer tout autre
.


La maison devient ici un milieu, par lequel poussent et débordent les œuvres. Évoluant comme une multitude de lignes qui s'entrecroisent et se décroisent, le rhizome crée interférences, superpositions, développements et "déterritorialisations"…

Au travers de ses réalisations Cécile Bethléem établit alors des liens singuliers, formels et poétiques, où le lieu "maison" devient aussi bien le récepteur que l'émetteur du temps et de l’espace.
En parallèle, Harold Guérin s'approprie et transforme l’architecture même, utilisant comme fil rouge la structure même de la bâtisse. Son œuvre sculpturale connecte et interroge les volumes dans un véritable dispositif multi sensoriel.




Chacun procède par variation, expansion, conquête et capture de cet espace…

Harold Guérin
Cécile Bethléem